+32 (0)10 24 80 69

n’GO n°17

Miguel de Clerck

« Cette décision a changé ma vie ! » Que vous ayez décidé de partir vivre à l’étranger, d’arrêter de fumer, de changer de boulot, d’épouser une femme ou de nouvelles idées, vous avez peut-être déjà prononcé ces mots… Un aller simple pour un nouveau départ, une page blanche à remplir ; nous avons la facheuse tendance de considérer la prise de décision uniquement comme le début du processus de changement. Pourtant, en amont de la décision, vous trouverez de nombreux éléments qui influenceront la mise en oeuvre de votre décision. Il faut collecter les différentes opinions, objectiver la situation, étudier les alternatives, déceler les ressentiments, encourager la participation, laisser la place au doute… Il faut, surtout et avant tout, s’assurer que l’on est la personne ou la collectivité la plus légitime pour poser les bons choix. Sinon, les belles idées peuvent vite tourner au vinaigre. Dis-moi comment tu décides, je te dirai si ça peut marcher !

 

Retrouvez dans ce numéro

 

 

Comment faire pour déconstruire les préjugés : le monde tel qu’il n’est pas : la distorsion !

Apprendre à connaître la bête – le préjugé – nous permet de progresser dans notre compréhension de nous-même et des autres. Cet article, consacré à la manière tordue dont nous voyons le monde, donne des pistes pour améliorer la relation aux autres, mais aussi pour comprendre pourquoi le préjugé provoque autant de réactivités…

Chacun à sa place !

« Qui fait quoi dans un partenariat ? Dans les discours, le rôle des acteurs locaux est de plus en plus reconnu, mais les pratiques n’ont pas toujours évolué au même rythme. De plus en plus d’organisations s’inspirent du principe de subsidiarité pour évoluer en toute cohérence. La subsidiarité repose sur une relation de confiance, qui forcément ne s’acquiert pas du jour au lendemain. Au fil du temps, à force de travailler ensemble, on apprend à se connaitre et on tire les leçons de nos expériences. Finalement, c’est un peu comme une relation de couple. »

Portraits : Stefaan Declercq, Secrétaire Général d'Oxfam Solidarité

À une certaine époque, mettre sur pied un Magasin du Monde Oxfam n’avait rien d’une sinécure. À 17 ans, Stefaan Declercq et quelques amis ont ouvert le troisième magasin de ce type en Belgique. Très vite, ce projet, porté par plus de 200 bénévoles, devient le catalyseur d’actions sociales locales qui s’opposent à l’ordre établi. 27 ans plus tard, le rebelle d’autrefois s’est vu remettre par son ancienne école le prix Haec Olim, décerné à d’anciens élèves. Le chef de file d’Oxfam n’a presque pas hésité à l’accepter.

 

 

La photo du mois : portraits de la réconciliation

 

  • Après 5 ans et 35 éditions, n’GO opère une mue vers un format web ergonomique. Le traitement journalistique des contenus n’en sera que plus fréquent, plus pertinent et plus accessible.

    Rendez-vous en septembre pour cette nouvelle aventure !

    This post is also available in: Néerlandais, Anglais

    Echos Communication

This post is also available in: Néerlandais, Anglais