+32 (0)10 24 80 69 - info@echoscommunication.org

Appuyer le développement local

« Tout ce qui est fait pour moi,
sans moi, est fait contre moi »

Nelson Mandela.

Partir des forces en présence et du potentiel local

Chaque être humain possède les ressources pour construire son propre développement. Cette conviction est un des piliers de la philosophie d’Echos Communication. Mais cette foi en l’humain ne doit pas pour autant nous aveugler. Si certains expriment spontanément leurs talents et mettent toutes leurs capacités et leur motivation en œuvre pour le bien-être du plus grand nombre, d’autres se cherchent ou se perdent pour diverses raisons.

Cela ne signifie pas pour autant qu’il faille baisser les bras ; en toute personne existe un potentiel en attente de développement. Ce potentiel est une ressource majeure pour l’épanouissement de l’Homme, de l’humanité et des sociétés.

La coopération au développement doit s’attacher à découvrir et à déployer les forces et les potentiels, au Nord comme au Sud.

La réciprocité est une des clés du développement

Nous avons tous à apprendre les uns des autres

Changer d'approche

Au tournant de l’an 2000, la communauté internationale a décidé de faire de la lutte contre la pauvreté une priorité. C’est à ce titre que 191 membres des Nations Unis se sont engagés à réaliser d’ici 2015 les Objectifs du Millénaires pour le développement.

Mais qu’entend-t-on par pauvreté ? Trop souvent, on attribue au mot pauvreté non seulement un manque de ressources, de moyens matériels et financiers mais aussi un dénuement en intelligences, en créativité, en talents, en capacités à apporter des solutions pour y répondre. Ceci amène beaucoup d’acteurs du système, le plus souvent sans mauvaises intentions, à vouloir faire « à la place de », à vouloir résoudre le problème de l’extérieur. Le développement ne se décrète pas. Il ne vient pas de l’extérieur. Il ressemble plus à une démarche intérieure, individuelle ou collective, qui se nourrit de l’extérieur, se laisse influencer par l’exemple. Dans le cadre de la coopération, Echos Communication pense qu’il nait d’une véritable rencontre avec l’autre. Au cœur de cette rencontre : une relation basée sur l’acceptation de la différence et la conviction que chacun apprendra de l’autre. Y compris pour faire évoluer nos systèmes.

« Ne laisse pas un autre puiser de l’eau pour toi car il ne connait pas l’étendue de ta soif »

Proverbe africain.

Qu’est ce que ça donne en pratique ?

Initiatives au Sud

Pour changer les pratiques de la coopération au développement, il faut bien mettre la main à la pâte. Deux de nos collaborations ont démontré qu’il était possible de faire autrement. Découvrez le Coaching territorial et le prix Harubuntu !

Coaching territorial
- opérationnaliser -

Coaching territorial
- opérationnaliser -

Favoriser le développement local en posant les bonnes questions. Valorisation des forces en présence, amélioration des relations humaines et gestion des comportements.

en savoir +

Harubuntu
- témoigner -

Harubuntu
- témoigner -

Une Afrique qui fait entendre sa voix ! Aux quatre coins du continent, des femmes et des hommes tracent la voie vers un changement.

en savoir +

Sensibiliser et échanger

Changer de paradigme, changer de posture, changer de techniques… Quel que soit le changement, il ne peut s’opérer qu’en concertation avec les acteurs de développement. Echos Communication facilite les rencontres et les découvertes…

Colloques & Ateliers
- partager -

Colloques & Ateliers
- partager -

Un espace de rencontre entre acteurs du développement pour apprendre et échanger.

en savoir +

Table-ronde
- mobiliser -

Table-ronde
- mobiliser -

Réunir des acteurs de développement pour faire émerger les pratiques, les documenter et les diffuser.

en savoir +

n´GO Magazine
- sensibiliser -

n´GO Magazine
- sensibiliser -

n’GO traite de l’importance des comportements, des attitudes et des relations humaines dans la coopération au développement

en savoir +

Il est essentiel de créer les conditions d’échanges pour que le Sud et le Nord puissent exprimer leurs potentiels mais aussi s’inspirer mutuellement au travers des témoignages et des exemples de réussite. Il faut sortir d’une logique où le Nord se croit dominant et obligé de dominer et le Sud se croit dominé et obligé d’être dominé. Nous souhaitons repenser la coopération au développement pour qu’elle favorise d’avantage l’expression des capacités, des intelligences, le partage d’expériences, la collaboration sur pied d’égalité, et permette l’émergence d’une intelligence collective qui dépasse les clivages Nord-Sud.

This post is also available in: Néerlandais Anglais