+32 (0)10 24 80 69 - info@echoscommunication.org

Je suis d’ici et d’ailleurs

Récits migratoires : RachidaRécits migratoires :
Humaniser et créer des ponts pour lutter contre le repli sur soi

À notre échelle et avec l’appui de partenaires, nous contribuons en Belgique et au Maroc à la mise en place d’espaces de rencontres, de débats pour accompagner l’émergence et la mise en œuvre de projets collaboratifs contribuant à un mieux vivre ensemble.

Actuellement, les médias parlent beaucoup de ce qu’on appelle la crise migratoire. Avec souvent les mêmes images : des bateaux pleins à craquer, des individus qui attendent dans des camps de réfugiés, des morts, de la détresse humaine.
Si des élans de solidarité se manifestent pour venir en aide aux réfugiés, la question reste difficile voire préoccupante pour beaucoup…
Force est de constater que dans un contexte économiquement difficile, le repli sur soi ne fait que s’exprimer d’avantage. Et pas uniquement à l’égard des réfugiés ; aussi entre communautés d’un même pays.

Dernièrement, un rapport européen (note de bas de page) mettait en évidence le fait que les idées fausses et les attitudes discriminantes empêchent fortement l’intégration économique et sociale des migrants et amènent à réduire les opportunités en termes d’emploi, d’éducation, de santé et de logement. Le terrain est glissant du préjugé vers la discrimination.
Si le préjugé nie le lien qui peut me rattacher à l’autre en le réduisant « à un seul aspect de son être à savoir son appartenance religieuse, ethnique, régionale…lui refusant d’être un humain complet » (100% métissage), nous menons des campagnes et des actions au Maroc comme en Belgique pour permettre d’explorer la personne en dehors des catégories dans lesquelles on l’a rangé et créer des ponts à partir desquelles construire.

Téléchargez la fiche Impacts et Résultats 2015

Ressentir

Récits migratoires : Je suis d'ici et d'ailleurs

« Je suis d’ici et d’ailleurs, Une histoire à plusieurs voix entre Bruxelles et Oujda » est un film documentaire initié par l’ONG Echos Communication en collaboration avec l’ASBL Kasala, Solidarité et Développement Maroc, l’Université du Québec à Rimouski et l’Organisme IBUNTU et avec le soutien de la fédération Wallonie-Bruxelles International et la Direction Générale Coopération au Développement.

La réalisation du documentaire se partage entre le Maroc et la Belgique. Nous suivrons 18 personnes à travers leur parcours migratoire. Au cours de 6 jours d’atelier d’expression, les participants chercheront à trouver les mots pour raconter leur histoire. Depuis les raisons qui ont motivés leur départ jusqu’aux représentations faites de leur terre d’adoption. Et quand la parole est bloquée, c’est au travers de l’écriture, du slam, de la musique qu’une parole nouvelle peut émerger. Une parole de l’intime plutôt qu’un « débat sur » qui invite le spectateur à prendre place et à écouter.

Ce documentaire propose une vision de la migration s’efforçant de rester « juste », sans misérabilisme ni sensationnalisme. Laissant la parole à des anonymes sans voix-off, le documentaire se veut avant tout un lieu de témoignage.

Notre intention à travers ce film est d’interroger l’image qu’on a de la migration. Partir à la rencontre d’individus  et les extraire du statut de migrant ou étranger auquel ils sont généralement associés. Il nous invite à chercher ensemble des voies de passage pour déconstruire les préjugés et aller à la rencontre de l’autre derrière le masque.

Comprendre

Nous développons des parcours exploratoires à partir du film qui visent à :

  • Interroger les représentations qu’on a de la migration
  • Comprendre les mécanismes qui amènent à avoir des préjugés et la manière dont nous pouvons les déconstruire
  • Prendre conscience de l’impact de ces représentations sur les personnes issues de la migration
  • Comprendre les enjeux du métissage et les freins qui y sont liés
  • Questionner le modèle d’intégration de nos sociétés

Agir

Derrière la tenue de ces espaces de rencontre, nous souhaitons penser l’action :

  • Que puis-je faire à mon échelle ?
  • Que pouvons-nous faire collectivement ?
  • Comment créer un cadre qui favorise la diversité dans nos sociétés ?

Et à partir de cela mettre en place des synergies au travers de projets concrets.

À ce sujet sur notre blog

Nous contacter

N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d’information complémentaire. Nous nous mettons également à votre disposition pour :

  • Animer des espaces de rencontre et de contributions à partir du film
  • Accompagner la mise en place de projets collaboratifs visant à renforcer le vivre-ensemble dans des communes, dans des associations, dans des centres
  • Animer des ateliers à partir de récits migratoires

Nous contacter

Ailleurs sur le web

This post is also available in: Anglais