+32 (0)10 24 80 69

Maintenance hack

Suite à un piratage de notre serveur, nous sommes actuellement en maintenance. Nous essayons de rétablir le site au plus vite. Entretemps vous pouvez prendre connaissance des informations sur notre prochain débat le 27 février…

Following a hack of our server, we are currently in maintenance. We try to restore the Website as fast as we can. Meanwhile, you can check the informations below about our next debate on February 27…

Débat n'GO

« Pratiques traditionnelles néfastes : quels enjeux pour la coopération ? »

Le vendredi 27 février 2015 de 12h à 14h

n'GO n°21Excision, mariages précoces, travail des enfants : autant de « pratiques traditionnelles néfastes » qui peuvent compliquer les relations entre coopérants et populations du Sud. Pour nous, acteurs occidentaux, il est difficile de réfréner notre aspiration à voir appliquer les droits humains partout. En particulier lorsque nous sommes confrontés à des pratiques qui manifestement les violent. Mais au nom de qui ou de quoi pourrions-nous prétendre défendre les droits humains dans des terres étrangères ? Avons-nous un devoir d’intervention ? Quelle est notre légitimité en tant qu’acteur occidental ? Autant de questions que plusieurs experts viendront éclairer. Autant de questionnements que vous êtes invités à débattre en leur présence. Débat qui s’annonce d’ores et déjà animé.

 

Intervenants :

Céline Verbrouck, présidente de l’asbl Intact, centre de référence juridique relatif aux mutilations génitales féminines (MGF) et aux pratiques traditionnelles néfastes qui y sont liées.
Dr. Paul De Munck, coordinateur du plan de mise en œuvre des actions prévues sur le terrain dans le cadre du projet de recherche-action d’Interface entre Prestataires de Soins Officiels et Traditionnels (Bénin, Mali, Burkina-Faso, 2009-2012, ULB et UE)
Prof. Dominique Jacquemin, professeur de théologie morale à l’Université Catholique de Louvain.

Programme :

11h50 Accueil
12h00 -13h20 Discours et débat
13h30 Lunch

Infos pratiques :

Quand ? Vendredi 27 février 2015, de 12h à 14h
Où ? Pianofabriek, Auditoire Arenberg, Rue du Fort 35, 1060 Saint-Gilles
Organisateur : ONG Echos Communication (n’GO Magazine)
Langue : français
Accès gratuit (sur inscription)
• En savoir plus? Contactez sylvie.walraevens@echoscommunication.org ou téléphonez au 0484 248 218.
• Notez que le lunch vous sera offert.

• Nous vous demandons pour des questions d’organisation de vous inscrire avant le 24 février par envoi de courriel (sylvie.walraevens@echoscommunication.org) en mentionnant avec votre nom, le nom de votre organisation et votre numéro de téléphone.

Comment s’y rendre :

Si vous venez en train : Gare du midi : Prendre le tram 81 direction Montgomery, descendre à l’arrêt Guillaume Tell (7min).
Si vous venez en tram : Arrêts à proximité : Parvis de Saint-Gilles (Trams 3, 4 et 51), Barrière de Saint-Gilles (Trams 81, 83, 97), Guillaume Tell (Trams 81 et 83).
Si vous venez en metro : Ligne 2 et 6, arrêt Porte de Halle.

Miguel de Clerck

Si vous travaillez dans le secteur de la coopération, vous aurez déjà constaté que certains sujets sont vus sous un tout autre angle par votre interlocuteur, qui défend un autre système de valeurs. Cela peut rendre le dialogue difficile.

Mais nos désaccords portent-ils véritablement sur des valeurs ? Les pratiques traditionnelles néfastes sont-elles des valeurs où plutôt l’expression d’un sens, qui nous tient également à cœur, comme la volonté d’être de bons parents ? En partant à la recherche de ce sens, que nous partageons en tant qu’être humain, nous pouvons franchir l’abîme qui semble nous séparer et ouvrir de l’intérieur les pratiques traditionnelles néfastes à d’autres vecteurs d’expression.

Ce numéro s’inscrit dans une émotion forte qui bouleverse l’Europe en ce début d’année. Les leçons du secteur de la coopération au développement, les “pros” de la rencontre interculturelle, qui baignent quotidiennement dans le Vivre Ensemble, pourront nous inciter à dépasser les a priori et à retrouver la voie du dialogue et de l’échange. Passer du Vivre Ensemble au Faire Ensemble ?

Bonne lecture et bonne réflexion.