+32 (0)10 24 80 69 - info@echoscommunication.org

Communication sociale

Faites-vous entendre

Votre message est clair mais il ne parvient pas à convaincre de nouveaux publics ? Il est peut-être temps d’analyser vos campagnes sous un autre angle : celui des profils de personnalité.

 

 

Envie d’en savoir plus ?

Echos Communication s’est doté de certaines approches et d’outils qui permettent de mieux comprendre et donc de mieux gérer les comportements humains, individuels et collectifs. La colonne vertébrale de ces méthodes est l’Approche Neurocognitive et Comportementale (A.N.C.). Il s’agit du modèle développé par le Centre de Recherche IME (Institut de Médecine Environnementale – www.ime.fr), dirigé par le Dr. Jacques Fradin.

De façon simplifiée, nous pouvons dire que face à une situation, nous mettons en œuvre l’un des deux modes de fonctionnement possibles que sont le mode mental automatique et le mode mental adaptatif. Le mode mental adaptatif active les zones préfrontales du cerveau, qui sont les zones les plus récentes et les plus évoluées. Le mode mental automatique active des zones plus anciennes et moins évoluées.

Lors de situations routinières et simples, le mode mental automatique peut-être adapté à la situation, car il génère des schémas d’action, des routines que nous connaissons et dont nous avons l’habitude. En revanche, lors de situations nouvelles, complexes ou qui nous posent problème, le mode mental adéquat est le mode mental préfrontal. C’est-à-dire que lorsque nous sommes confrontés et que nous ne pouvons échapper à ce type de situation, le mode mental préfrontal permet d’y faire face de façon plus adaptée, d’y voir plus clair et de diminuer le stress.

Cependant, il n’est pas facile d’activer son cortex préfrontal « sur commande », d’autant plus que son activation est inconsciente. Malgré tout, il existe certaines méthodes pour entraîner et renforcer son activation, et ainsi augmenter la fréquence des moments où il s’active. L’approche propose des techniques efficaces pour mieux gérer nos prises de décision et identifier les leviers comportementaux du passage à l’acte.

This post is also available in: Néerlandais